- VOG centre d'art contemporain de la ville de Fontaine - http://levog-fontaine.eu -

Alain Bublex au VOG

Finalement, ce sont les compagnies d’assurance qui tranchent » est le second volet d’un ensemble d’expositions, dont la première partie a été montrée au Parc Saint-Léger, le centre contemporain de Pougues-les-Eaux dans la Nièvre. Fort de son passé de designer industriel, l’artiste expose au VOG des pièces mettant en évidence le potentiel artistique du prototype. « Il me semble que nous conduisons des voitures non pas pour nous déplacer, mais pour penser » dit-il.  Ces plans ou autres maquettes de véhicules font en effet état de l’intérêt d’Alain Bublex pour la question du voyage et du déplacement. Cette exposition donnera matière à un ouvrage auquel participe le philosophe Elie During, traitant du prototype comme œuvre d’art, qui paraîtra en mai.
Dossier de presse

 


Bob Job

Voyageur dans l’âme, Alain Bublex défend l’idée que la position idéale du motard est d’être installé les pieds en avant. Ce postulat le pousse à explorer les possibilités de son engin, à tenter de le modifier dans ce sens. L’idée est de constituer une moto idéale, à partir de ce modèle mythique, répondant à ses attentes de voyageur.

Les différents papiers-peints exposés au Vog représentent cette quête et évoquent également le processus de conception technique.  L’artiste questionne également ce que le voyage, le déplacement évoquent en chacun de nous.

Chaque périple devient une occasion de libérer sa pensée, en considérant que le voyage en lui-même importe plus que la destination.