Catégorie | Expositions

Etienne Bossut au VOG

Du 25 mars au 30 avril 2010
Au VOG de Fontaine

Les objets d’Etienne Bossut n’ont de prime abord rien de différent des objets qui nous entourent. Des chaises en plastique, une baignoire, des bassines ; des objets si proches du quotidien que l’on aurait tôt fait de passer à côté sans y prêter attention. En effet, les objets choisis par l’artiste s’avèrent être des plus utilitaires et des plus triviaux. Mais une fois sortis de leur contexte, ces objets nous attirent, nous questionnent, comme s’ils se présentaient à nos yeux pour la première fois. Et c’est en effet le cas d’une certaine manière. Car la chaise en plastique d’Etienne Bossut, loin d’être issue de la production industrielle, est réalisée via un ancien procédé de sculpture qui est celui du moulage.

Ce qui nous est donné à voir dépasse alors le changement de contexte et la sacralisation de l’objet qui caractérisaient le ready-made de Marcel Duchamp. Ce qui fait œuvre, c’est finalement l’emprunte de l’objet réel, ou encore son « image » en trois dimensions. Ce sont des « images-objets » comme il les nomme lui-même. On peut ainsi dire qu’Etienne Bossut ne présente pas des objets, il les représente. Tout l’intérêt de son travail se situe dans cette nuance.

Mais il ne s’agit en aucun cas de créer l’illusion. En effet, les jointures provoquées par l’emploi du moulage sont laissées visibles, la couleur est rarement celle de l’objet initial et sa fonction s’en trouve souvent évacuée. Le titre joue d’ailleurs à cet égard un rôle essentiel. Dans certains cas, il ne fait que donner à l’œuvre le nom de l’objet auquel elle se réfère, jouant ainsi du rapport entre vrai et faux, présentation et représentation. Mais l’artiste peut tout aussi bien choisir des titres plus fantaisistes, souvent avec humour, qui donnent alors aux œuvres toute leur dimension.

Si Etienne Bossut semble manipuler à sa guise les mots et les formes, il manipule avec autant d’adresse les références à l’histoire de l’art. En effet, en utilisant le moulage, qui permet de reproduire la même œuvre à l’infini, puis en reprenant des formes préexistantes, il se joue du culte de l’original. De même, avec certaines œuvres que l’on pourrait qualifier de « faux ready-made », il remanie à sa façon le concept duchampien. Qu’ils soient tout en subtilité ou clairement affichées, les liens avec l’histoire de l’art sont récurrents.

Par ces constants va-et-vient entre l’objet utilitaire et l’objet d’art, le quotidien et l’histoire de l’art, Etienne Bossut nous propose autant une réflexion sur la sculpture que sur notre propre rapport aux objets.

Catalogue

Dossier de presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Abonnez vous au flux RSS

Infos pratiques

VOG Fontaine

10 avenue Aristide Briand
38600 Fontaine
04.76.27.67.64

Heures d’ouverture :
Du mercredi au samedi de 14h à 19h.

fermeture exceptionnelle samedi 8 juin et mercredi 12 juin.
Le 12 juin retrouvez-nous à la Maison du Temps Libre (38 bis mail Marcel Cachin) , pour un atelier sérigraphie de 14h à 16h avec l’artiste Cobie.

Visite commentée pour les groupes :
du mardi au samedi toute la journée, sur rendez-vous.

Entrée libre
Plan d’accès

Exposition

« Graffuturisme »
de Robert Proch et Augustine Kofie


du 28 mai au 6 juillet

Dans le cadre su Street Art Fest Grenoble-Alpes 2019.

Evénements

Vernissage :
mardi 28 mai à partir de 18h30

Rencontre Sociétale :
avec Jérôme Catz, jeudi 23 mai 2019 à 18h30, à la médiathèque Paul Eluard.

Lancement du Street Art fest :
Mercredi 5 juin de 18h à 20h30, à l’ancien musée de peinture de Grenoble.

Atelier d’écriture :
Mercredi 5 juin de 14h30 à 16h30, pour les après-midi familles au centre social Romain Rolland.
Recueil de paroles et invention de slogans, avec Aurélie Piette / médiathèque Paul Eluard, pour une réalisation d’affiches sérigraphiés avec l’artiste Cobie le 12 juin.

Inauguration du Street Art Fest  :
Jeudi 13 juin à partir de 17h30, à l’ancien musée de peinture de Grenoble

dévoilement des peintures murales :
– Mercredi 19 juin à 19h : rendez-vous sur le parking de la Mairie de Fontaine.

– Mardi 25 juin à 19h : rendez-vous au 60 mail Marcel Cachin ( OPAC 38 )

Les mercredis de la Maison du temps libre :
– Le 12 juin de 14h à 17h : Atelier sérigraphie avec le street-artiste Cobie réalisation d’affiches.

– Le 26 juin de 15h à 18h : Fête de quartier Cachin. Présentation des œuvres réalisées le 12 juin.

Petit concert :
Lucas Ravinale et Lou Uberto
Samedi 29 juin à 18h au Vog

Le VOG a sa page Facebook

page facebook

Code QR

code qr vog
A scanner avec MobileTag ou Barcode Scanner.