- VOG centre d'art contemporain de la ville de Fontaine - http://levog-fontaine.eu -

Olivier Nottellet au VOG

L’exposition proposée par Olivier Nottellet, « J’y pense et puis j’oublie« , tend à mettre en jeu la perception du corps dans l’espace. Une Peinture monumentale, jouant sur l’architecture du lieu, se déroule sur les murs du Vog. Le visiteur pénètre ainsi dans un univers noir et blanc, comme projeté dans une dimension parallèle, dans laquelle ses repères s’évanouissent.

Cette interrogation sur l’espace est mise en abîme par la présence de caméras de surveillance qui le filment sous différents angles. Ce dispositif vise à solliciter notre mémoire visuelle et à faire en sorte que surveillance, représentation et fiction fondent une expérience unique.

Au terme de la visite, de grands tableaux noirs invitent le visiteur à retranscrire d’un trait de craie une impression, qui, à peine ressentie, se trouve déjà brouillée par les captations vidéos diffusées dans la pièce.

Comme le laisse entendre le titre de l’exposition : « J’y pense, puis j’oublie », Olivier Nottellet teste nos capacités mémorielles et met en concurrence souvenir direct et observation médiatisée.

Ses œuvres se distinguent par leur caractère éphémère. Pourtant, leur contenu est susceptible de toucher tout le monde, ce qui leur confère une portée universelle. C’est là tout l’intérêt du travail d’ Olivier Nottellet.

Yannick Boulard, Maire de Fontaine

Edouard Schoene, Adjoint à la culture

Dossier de presse

Catalogue de l’exposition