Archive | Expositions


Nathalie Muchamad et Johan Sordelet « Je ne me reconnais plus » | Imprimer cet article

Nathalie Muchamad et Johan Sordelet

Je ne me reconnais plus

du 10 décembre 2021 au 22 janvier 2022
Dans le cadre du Mois de la photo 2021 « l’attention »

En fonction des conditions sanitaires les dates sont susceptibles d’évoluer

Le Vog invite les artistes Nathalie Muchamad et Johan Sordelet dans le cadre du Mois de la Photo, qui a comme thématique cette année « l’Attention ». Le titre « Je ne me reconnais plus », est emprunté au texte de Pasolini «Théorème » qui exprime la force de la révélation, qu’elle soit politique, amoureuse ou mystique.

Nathalie Muchamad est une artiste Française, née en 1976. Elle est originaire de Nouvelle-Calédonie. Elle vit aujourd’hui entre le département de la Loire et Mayotte dans l’Océan Indien. Son travail s’articule autour de vidéos, de textes, de dessins et d’installations. Elle propose une recherche sur l’histoire de la fleur d’ylang-ylang, arbre arrivé d’Asie du Sud-est dans un contexte colonial particulier. Cette espèce est liée à l’expansion commerciale, à la monoculture mais aussi travail forcé ayant déterminé le destin des populations agricoles déplacées de l’Indonésie vers la Nouvelle Calédonie, dont la famille de Nathalie Muchamad. L’artiste invite Jean-François Boclé et Minia Bibiany à montrer leur vidéo « AS.SAU.PA.MAR », qui est le nom d’une association pour la protection de l’environnement et des mouvements culturels en Guadeloupe.

Johan Sordelet est un artiste Français né en 1986. Il vit et travaille à Fontaine. Ses recherches plastiques posent de manière récurrente la question du minoritaire. Au Vog il présente une installation, une série de dessins et des vidéos qui s’inspirent de la littérature et de micro-récits, afin de questionner notre rapport au genre ainsi que les liens entre art et engagement politique.

Avec leurs travaux, Johan Sordelet et Nathalie Muchamad, mettent en lumière et racontent des moments invisibilisés de l’Histoire en utilisant différents types de récits et de supports.

  • Vous pouvez télécharger le dossier de presse en cliquant ici

Posté dans Expositions0 Comments

Emilie Chaumet « Vue d’en haut, tout semblait si fragile » | Imprimer cet article

Emile Chaumet

Vue d’en haut, tout semblait si fragile

du 11 septembre au 6 novembre 2021

En fonction des conditions sanitaires les dates sont susceptibles d’évoluer

Emilie Chaumet est une artiste née en 1983, qui vit et travaille à Grenoble. Issue d’une formation aux Beaux-Arts de Tours, elle a mis en place un langage plastique singulier. Le textile est son medium de prédilection et l’intérêt qu’elle lui porte s’ancre dans un héritage familial.

L’artiste présente au Vog un ensemble d’œuvres liées à la nature, au paysage, au mouvement. Le titre de l’exposition nous éclaire d’ailleurs à ce sujet : « Vue d’en haut », comme des cartographies que ses broderies, ses dessins à l’encre nous évoquent. « Tout semblait si fragile », peut-être parce qu’en proposant des sculptures molles, elle augmente la difficulté d’ériger, de façonner. Cela donne un côté « précaire » aux installations où l’idée du fragile, de l’instable, invite à une quête d’équilibre, à une recherche collective. L’artiste tient à ce que l’on se questionne sur notre environnement, la manière dont il nous touche et dont nous l’appréhendons.

Emilie Chaumet convoque notre regard bien sûr, mais ce sont aussi les mains du spectateur qui sont invitées à manipuler ses sculptures. La place de la main et donc du geste, est essentielle dans sa pratique. Combinant points et traits faisant liens,elle brode comme elle dessine, et inversement. L’artiste envisage cette exposition comme un parcours, une balade où les formes, les images proposées s’offrent à nous telles des plaques sensibles et poétiques.

Posté dans Expositions0 Comments

Seth « Chinoiseries » | Imprimer cet article

Du 19 mai au 17 juillet 2021.

Les dates sont susceptibles d’évoluer en fonction des règles sanitaires

the red piano, acrylique et spray aérosol sur toile, 162 x 114, 2019

Seth est un artiste urbain parisien qui s’exprime depuis une vingtaine d’années sur les murs du monde entier.

Au cours de ses explorations artistiques, il développe une peinture liée à l’enfance en s’appuyant sur l’imaginaire. Il place ses personnages dans des contextes sociaux, politiques, et culturels particuliers. Une démarche souvent en double lecture jamais cynique qui parle du monde et de ses métamorphoses.

Cette exposition se tient dans le cadre du Street Art Fest 2021 organisé par le centre d’art SpaceJunk Grenoble.

Vous pouvez télécharger le dossier de presse en cliquant ici

Vous pouvez télécharger le dossier pédagogique en cliquant ici

Posté dans Expositions0 Comments

Johann Rivat « Prométhée aux enfers » | Imprimer cet article

Johann Rivat, Prométhée, Huile et peinture à carrosserie sur toile, 190 x 120 cm, 2018

Johann Rivat

Prométhée aux enfers

du 18 février au 24 avril 2021

Johann Rivat est un artiste français, né en 1981 qui vit et travaille à Grenoble. Déjà invité au Vog en 2011 pour une période de deux semaines, il réinvestira les lieux 10 ans plus tard pour montrer l’évolution de son travail.

Les peintures de l’artiste sont de grands formats, qui nous plongent dans des univers étranges, mais dont il est possible d’identifier les actions qui s’y déroulent. Les scènes qu’il réalise sont de véritables puzzles, composés d’images qui viennent de sources variées : photographies personnelles, images glanées sur internet, scènes de films, paroles de chansons, descriptions littéraires et très souvent de dessins d’événements observés. Mais, il est impossible de reconnaître clairement une scène car l’artiste en transforme les couleurs, la texture et il les mélange.

Au Vog, Johann Rivat présentera une série de toiles et de dessins réunis sous le titre « Prométhée aux enfers ». Titre d’un texte d’Albert Camus, dont l’artiste s’inspire pour cet accrochage. Prométhée est un personnage issu de la mythologie grecque. Il est celui qui brave les lois des Dieux, pour offrir aux hommes le feu dans le but d’améliorer leurs conditions de vie et pour qu’ils accèdent à la liberté.

Dans cette exposition l’artiste illustre nos mythes, ce qui nous permet de les réinvestir librement. Il est possible de se les ré-approprier et de nous en servir pour percevoir autrement notre environnement pour, peut-être, mieux le comprendre et l’envisager.

  • Vous pouvez télécharger le dossier de presse en cliquant ici
  • Vous pouvez télécharger le dossier pédagogique en cliquant ici
  • Pour regarder le portrait de l’artiste (2 min) cliquez ici
  • Pour voir la visite commentée de l’exposition par l’artiste cliquez ici

Posté dans Expositions0 Comments

  • Abonnez vous au flux RSS

Infos pratiques

 

VOG Fontaine

10 avenue Aristide Briand
38600 Fontaine
06.73.21.46.67
vog@ville-fontaine.fr
 

Horaires d’ouverture :
Le vog est actuellement fermé au public. 


Visite commentée de l’exposition tous les samedis à 15h00 / Entrée libre et sans inscription.
 

Visite commentée pour les groupes :
du mardi au samedi toute la journée, sur rendez-vous.

Sur place, pour les enfants, retrouvez la carte du petit visiteur. Pour une visite sous forme de jeux. A faire seule ou en famille !

 

Entrée libre
Accès :

Visite et règles sanitaires

Pass sanitaire et port du masque obligatoire pour rentrer dans l’espace d’exposition

Exposition

Nathalie Muchamad et Johan Sordelet
Je ne me reconnais plus
du 10/12/2021 au 22/01/2022
 

Dans le cadre du Mois de la Photo.

Evenements

> Vernissage :

Jeudi 9 décembre à 18h.

> Petit concert
Der Zoologe von Berlin ( Isabel Oed & Sergio Zamparo ) – Poésie électronique, le samedi 11 décembre 2021 à 17h.

> Café discussion

avec les artistes et Malika Ung autour des minorités invisibles.
Samedi 18 décembre 2021 de 11h à 12h. Enregistrement du contenu pour la diffusion d’un podcast.
Dans le cadre du projet « rhizome en outre mers et luttes intersectionnelles », en partenariat avec radio campus Grenoble et Grenoble Alpes Métropole.

> Rencontre avec les artistes

samedi 8 janvier 2022 à 16h

> Atelier photographie

découverte du cyanotype avec Johan Sordelet, samedi 15 janvier 2022 de 14h30 à 16h30. Pour les enfants à partir de 8 ans.

> Atelier d’écriture

« tenter sa chance » avec Marguerin le Louvier Samedi 22 janvier 2022 à 15h.

Le VOG a sa page Facebook

Code QR

code qr vog
A scanner avec MobileTag ou Barcode Scanner.