Archive | Expositions


Vog – spécial confinement | Imprimer cet article

Le Vog est actuellement fermé au public jusqu’à nouvel ordre ! Mais, nous ne vous oublions pas. Nous mettons différentes actions en place, pour rester en contact avec vous et pour continuer à faire vivre le centre d’art de manière virtuelle !

Pendant la période de confinement le Vog vous envoie un mail par semaine avec des idées d’ateliers créatifs, des nouvelles des artistes et des liens vers d’autres sites internets ! Pour vous inscrire à la newsletter, envoyez votre mail à vog@ville-fontaine.fr

Visite virtuelle de l’exposition de Marie-Anita Gaube « Passeurs » :

Marie-Anita Gaube est une artiste française, née en 1986. Elle vit et travaille à Biziat dans l’Ain.Ses peintures sont construites comme des collages et ressemblent à des rêves où plusieurs mondes se côtoient et parfois se mélangent. Elle représente des « théâtres » étranges où certains indices questionnent la scène qui se déroule. L’exposition réunie une série de tableaux sous le titre Passeurs.Le passeur assure la transition d’une « charge » entre deux mondes. Il est la liaison entre les espaces communs et imaginaires qui se côtoient dans chacune des oeuvres. Il nous guide entre notre monde intérieur, notre perception de la réalité et ce qui est représenté dans les toiles. Le passeur accompagne une transformation, une métamorphose. Il est une invitation à se laisser porter et à décloisonner son regard. Une fois cet effort fait, notre esprit est libre de déformer les images qu’il voit pour en créer d’autres. Il peut alors expérimenter la nouveauté, la création et le rêve. Les toiles de l’artiste, sont oniriques au premier regard, souvent idylliques mais traduisent une certaine intranquillité, accentuée par les jeux de composition et la couleur (au ton parfois acides) posée sans remord.L’imagination est essentielle dans la vie de tous les jours. Elle permet de réfléchir, trouver des solutions, prendre du recul ou plus simplement rêver. Il faut la faire travailler ou la contrarier, pour la développer toujours plus. C’est un exercice que nous propose Marie-Anita Gaube avec cette exposition.

Visite commentée de l’exposition ici :

Si vous avez des questions sur l’exposition n’hésitez pas à me contacter : vog@ville-fontaine.eu

« The Head Cornerstone » est aussi le titre d’une chanson de Bob Marley, où il chante que les personnes rejettent souvent les choses qui leurs sont nécessaires. La pierre angulaire (The head cornerstone ), désigne la personne qui sert de pilier. En terme architecturale, c’est une pierre qui fait l’angle. Une métaphore biblique en ferait la pièce maîtresse du bâtiment. Dans ce tableau, l’artiste nous invite peut-être à réfléchir à quels choses sont nécessaires pour nous et de cette manière, nous aider à construire notre utopie.

« Erwartung » / l’Attente, est le titre de cette oeuvre de Marie-Anita Gaube !Elle fait référence au livre de Roland Barthes « Fragments d’un discours amoureux ». Ce livre analyse le langage de l’amour. Il est sous forme de dictionnaire des sentiments ou d’abécédaire. Nous sommes invités à piocher des fragments d’histoire ou de réflexions, liés à un mot ou une expression du discours amoureux.

Le texte complet ici

L’œuvre « Hug » de Marie-Anita Gaube, est un collage de plusieurs aquarelles, ce qui définit bien sa façon de travailler. Ses peintures son construites comme des collages ! Elle s’inspire d’images qui viennent de sources différentes, qu’elle assemble pour construire ses peintures. Ici, On voit deux personnages, il y a un qui nous regarde et qui porte un masque. C’est Tlaloc, le dieu aztèque de la pluie. Il fait un calin à une personne que nous voyons de dos et qui est en transition vers un monde utopique !Mais dans quel monde utopique le dieu de la pluie pourrait-il nous emmener ?

L’oeuvre « Seekers » ou Chercheurs de Marie-Anita Gaube, est un tableau qui évoque l’idée de quitter un monde chaotique pour aller vers notre monde utopique.
Il est découpé en trois parties. La première à droite, représente un univers dur et tourmenté
Au centre, on voit des personnages qui quittent cet univers pour aller à la recherche de leur utopie. Le chemin pour l’atteindre se trouve sur la gauche de la toile et le personnage avec le pantalon rouge indique peut-être sa direction. Le monde utopique est probablement quelque part derrière le grillage où le paysage semble plus paisible. C’est à nous de l’imaginer !

 L’oeuvre « Passeur » a le même titre que celui de l’exposition mais au singulier. Le passeur est au premier plan et porte un masque qui est celui du dieu du vent Aztèque Ehecatl. Dans ses mains, il tient une barque rouge avec des personnages à l’intérieur. Il va peut-être poser cette embarcation sur l’eau et souffler, pour lui faire traverser la rive et aider les personnages à aller vers un monde utopique.

Au deuxième plan, une barque est aussi représentée, elle semble avoir traversé le fleuve.

Est ce que ce sont les mêmes personnages ? Ou d’autres, qui veulent aussi quitter ce monde pour aller vers un ailleurs ?

Si ce passeur n’est pas présent, les bateaux ne peuvent peut-être pas traverser parce qu’il n’y a pas de vent. L’artiste fait référence au mythe de Charon.

« Passeurs confinés »

Atelier d’écriture, avec la complicité de la médiathèque Paul Eluard


Les peintures de l’artiste Marie-Anita Gaube représentent des personnages en transit. Ils partent d’un monde pour aller vers un nouvel ailleurs, encore inconnu. A nous d’imaginer où ils vont ! Selon l’artiste, ils se dirigent vers un univers utopique, à construire…En ce moment, confinés chez nous, nous sommes en train de passer vers un monde qui ne sera sûrement plus comme celui que nous avons quitté récemment. Vers quel avenir allons nous ? comment l’imaginer ? comment se projeter vers demain ?Choisissez une ou plusieurs images de l’exposition de Marie-Anita Gaube

Racontez, imaginez, décrivez la destination de ces personnages ? Qui sont-ils ? D’où partent-ils ? Que leur est-il arrivé ? où vont-ils ?

> Vous pouvez écrire vos textes au format .doc .odt ou .PDF

> Sur vos textes indiquez nous le titre de(s) image(s) que vous avez choisi(es), ainsi que votre nom, prénom, numéro de téléphone et adresse mail.

> Les textes sont à envoyer au plus tard le 15 avril à vog@ville-fontaine.fr

> Pour la restitution, nous vous proposerons une date de soirée lecture/ partage de vos textes au Vog, pour fêter la fin du confinement et se retrouver pour rêver ensemble. > Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter à vog@ville-fontaine.frMerci et bon courage à tous

Retrouvez les textes écrits par nos participants ici

Retrouvez les dossiers pédagogiques des anciennes expositions

pour en savoir plus sur l’histoire de l’art et pour réaliser des ateliers d’arts plastiques !

Vous pouvez m’envoyer vos réalisations plastiques à : vog@ville-fontaine.fr ou par we-transfert !

Les créations seront exposées pendant la période de fermeture estivale sur les vitres du Vog.

Appel à photographies

Est-ce que vous connaissez le travail de l’artiste Richard Billingham « Ray’s a Laugh » ? Cet artiste a pris en photographie sa vie de famille. Ce sont des images qui sont presque toutes produites en intérieur. Il n’y a pas de poses, pas de filtres, juste des images prises sur le vif ! Pour en savoir plus, cliquez-ici.

Les photographies de Nick Waplington « Living room », sont-elles aussi produites à huis clos. Cet artiste a passé quatre années à photographier la vie quotidienne de deux familles issues de classe ouvrière anglaise. Les personnages ne posent pas et il nous plonge dans l’intimité des familles. Pour en savoir plus cliquez ici ou pour aller vers le site internet de l’artiste c’est ici.

Si ces deux travaux vous inspire et que vous produisez des images de votre confinement/quotidien, vous pouvez les envoyer par mail ou we-transfert à vog@ville-fontaine.

Toutes les productions que vous m’enverrez seront exposées sur les vitres du Vog pendant la fermeture, entre juillet et août !

Liens utiles

  • Est ce que vous connaissez Gallica ? La bibliothèque en ligne, de la Bibliothèque Nationale de France et de ses partenaires ! Vous y trouvez, des livres, des affiches, des dessins, de la musique, des jeux etc….
  • « Mon oeil », est une web-série conçue pour les enfants à partir de 5 ans par le centre Pompidou. Elle permet aux petits d’aborder l’art et les oeuvres du centre Pompidou.
  • Le virtual dream center, est un centre d’art virtuel. Téléchargez l’application sur votre ordinateur et vous pourrez visiter les expositions comme si vous étiez au musée !
  • La carte des utopies concrètes, représente toutes les utopies qui ont été réalisé dans le monde, pour que les alternatives se rencontrent ! Vous trouverez aussi sur ce site des textes, des sites internets et pleins d’autres choses pour voir le monde différemment !

Liens musicaux

Pour chacune de ses expositions le Vog accueil un petit concert. Vous trouverez des liens vers la musique que produisent ces artistes.

Liens et informations à destination des artistes

  • Le site AC//RA, recense un bon nombre de liens qui énoncent les mesures prisent par le gouvernement pour faire face à la crise provoquée par le Coronavirus.
  • Les mesures de soutiens du CNAP, face au Coronavirus.
  • La maison des artistes, recense les mesures prises pour les artistes
  • Répondez aux enquêtes menées par la FRAAP, ou le CIPAC, pour prendre la mesure des conséquences du Coronavirus sur votre activité artistique.

Posté dans Expositions0 Comments

Marie-Anita Gaube « Passeurs » | Imprimer cet article

Marie-Anita Gaube « The head cornerstone », huile sur toile, 2019

Marie-Anita Gaube

Passeurs

Du 6 février au 18 avril 2020

> Vernissage le jeudi 6 février à 18h30 <

Marie-Anita Gaube est une artiste française, née en 1986 qui vit et travaille à Biziat dans l’Ain.

Ses peintures ressemblent à des rêves où plusieurs univers se frôlent et parfois se mélangent. Elle représente des « théâtres » étranges où certains indices questionnent la scène qui se déroule sous nos yeux. Ses toiles sont construites comme un collage où différents espaces se côtoient. Elles sont réalisées sur de grands formats, pour que le spectateur ait l’impression de rentrer à l’intérieur, pour s’imprégner de l’histoire et pour peut-­être, en prendre partie.

Au Vog, elle montrera une série de peintures réunies sous le terme « passeurs ». Dans les créations de l’artiste, il assure la liaison entre les espaces communs et imaginaires. Mais aussi, entre notre monde intérieur, notre perception de la réalité et ce qui est représenté dans la peinture. C’est un guide qui opère une transformation, une métamorphose. Il est une invitation à se laisser porter et à décloisonner son regard.

Une fois cet effort fait, notre esprit est libre de déformer les images qu’il voit pour en créer d’autres. Il peut alors expérimenter la nouveauté, la création et le rêve.

Les toiles de l’artiste, sont oniriques au premier regard, souvent idyllique mais traduisent une certaine intranquilité, accentuée par les jeux de composition et la couleur (au ton parfois acides) posée sans remord.

> Vous pouvez télécharger le dossier de presse en cliquant ici

> Vous pouvez télécharger le dossier pédagogique en cliquant ici

SELECTION DE LIVRES en liens avec l’exposition, à retrouver à la médiathèque Paul Eluard ( Infos / Horaires cliquez ici ) et au Vog :

Adultes :

Enfants :

Galerie virtuelle de l’exposition :

Posté dans Expositions0 Comments

Delphine Balley « Charivari » | Imprimer cet article

Delphine Balley, Souffler dans les vessies, série CHARIVARI, 2019, 140 x 110 cm.

Delphine Balley

CHARIVARI

du 5 novembre 2019 au 11 Janvier 2020

Exposition dans le cadre du Mois de la Photo et en résonance avec la biennale de Lyon.

Delphine Balley est née en 1974. Elle vit et travaille à Saint-Jean-en-Royans. Son univers se décline principalement sous forme de séries photographiques qui s’intéressent à la mémoire personnelle ou collective. Ses images sont mises en scène de manière très minutieuse et font ressortir un sentiment « d’inquiétante étrangeté » qui interpelle et questionne notre quotidien.

Au Vog, l’artiste présentera son film Charivari, qui s’articule autour du rite ancestral du carnaval ou de la mascarade. Mais aussi, une série de photographies, qui viendront prolonger le film en détaillant les scènes de rituels sous forme de portraits ou de natures mortes.

Le carnaval se situe pendant l’hiver. Le sol étant gelé, les morts sont conservés dans des cabanes en attendant de pouvoir être enterrés et de passer dans le monde de l’au-delà. C’est le moment précis où l’Homme organise un chaos, un charivari pour contrer le désordre naturel. Les identités se mélangent ( homme-animal, homme-femme). Les individus font du vacarme, c’est un moment de confusion où tout est déconstruit.

Vernissage mardi 5 novembre à 18h30

  • Vous pouvez télécharger le dossier de presse, en cliquant ici
  • Vous pouvez télécharger le dossier pédagogique, en cliquant ici

SELECTION DE LIVRES en liens avec l’exposition, à retrouver à la médiathèque Paul Eluard ( Infos / Horaires cliquez ici ) et au Vog :

Adultes :

« Arles 2017, les rencontres photographiques » Védrine Hubert.

« Aux origines de carnaval », Anne Lombard-Jourdan.

« Carnavals, fifres, tambours et cymbales », jacques Messiant.

Enfants :

« Photographie contemporaine », Floriane Herrero.

« Bébé lézard, bébé bizarre », Hye-Sook Kang

« Ours et Gouttes », Elsa Valentin et Llya Green

« Mes amis monstres », Pooya Abbasian

Extrait du petit concert de Pascal Thollet – CALE :

Quelques images de l’exposition :

Posté dans Expositions0 Comments

Eric Margery « Petits points de vue sur les nuages » | Imprimer cet article

Eric Margery

Petits points de vue sur les nuages

du 5 septembre au 12 octobre 2019

Eric Margery est un artiste né en 1964 qui vit et travaille à Fontaine. Il crée des sculptures et des installations réalisées à base de papier.
Il ne se lasse pas de jouer avec ce matériau aux multiples qualités. Le papier fait parti de notre quotidien et l’artiste nous montre comment il peut servir de support pour exprimer une pensée sans avoir besoin de passer par l’écriture. Mais aussi, comment un élèment qui paraît insignifiant peut faire naître tout un imaginaire. Au Vog, il présente deux installations interactives qui questionnent la notion de point de vue. « Cloud in cage » qui est une installation sonore et « Bubble ». Cette exposition offre l’opportunité de rêver et de saisir des rêves, car elle fait sans cesse appel à notre imaginaire. D’ailleurs, les œuvres prendront vie uniquement avec le contact du visiteur.

vernissage jeudi 5 septembre à 18h30

SELECTION DE LIVRES en liens avec l’exposition, à retrouver à la médiathèque Paul Eluard ( Infos / Horaires cliquez ici ) et au Vog :

Adultes :

Enfants :

Petit extrait du concert de Léonard Lampion :

Quelques images de l’exposition :

Posté dans Expositions0 Comments

  • Abonnez vous au flux RSS

Infos pratiques

 

VOG Fontaine

10 avenue Aristide Briand
38600 Fontaine
06.73.21.46.67
vog@ville-fontaine.fr

Horaires d’ouverture :
du mercredi au samedi de 14h à 18h

Visite commentée de l’exposition tous les samedis à 15h30 / Entrée libre et sans inscription.

Visite commentée pour les groupes :
du mardi au samedi toute la journée, sur rendez-vous.

Sur place, pour les enfants, retrouvez la carte du petit visiteur. Pour une visite sous forme de jeux. A faire seule ou en famille !

Entrée libre
Accès :

Visite et règles sanitaires

– Le port du masque est obligatoire pendant la visite, à partir de 6 ans.

– Lavez vous les mains dès l’entrée dans le centre d’art, du gel hydroalcoolique est à disposition.

-Respectez les gestes barrières et une distance physique d’un mètre.

– Limite de 6 personnes en même temps dans le Vog

Exposition

Johann Rivat Prométhée aux enfers
du 18 février au 24 avril 2021

Evenements

La liste et le maintien des événements sont susceptibles de changer en fonction de l’évolution de la crise sanitaire.

Vernissage:
samedi 20 février à 16h

Soirée Diaporama :
Organisée par le Mois de la Photo, samedi 27 mars à 16h. Découverte de différentes approches photographiques qui traitent de la mémoire, à travers un diaporama d’artistes qui exposent pour le Mois de la Photo.

Atelier d’écriture :
Samedi 13 mars de 15h à 17h, pour adulte. En collaboration avec la médiathèque Paul Eluard. Sur inscription auprès du Vog par mail à vog@ville-fontaine.fr.

Conférence d’histoire de l’art :
samedi 10 avril à 15h30, par Fabrice Nesta.

Rencontre avec l’artiste :
Samedi 17 avril à 15h00. Johann Rivat fera une visite commentée de son exposition qui sera suivie d’un échange.

Petit concert :
Samedi 24 avril à 16h00, Bonbon Bourdon une performance sonore contemplative de François Thollet à la voix et à l’orgue arrangés (kaos pad, RC505, disto, delay..), destinée aux siestes musicales, au soins thérapeutiques, à la méditation.

Le VOG a sa page Facebook

Code QR

code qr vog
A scanner avec MobileTag ou Barcode Scanner.